Contactez-moi

L’Element des arts
42 avenue Parmentier
75011 PARIS

06 63 70 55 49

Formulaire de contact

Le Yoga


Le yoga est une discipline fondée sur la non-violence (Ahimsa). On ne peut être sur la voie du yoga sans compassion. Le yoga est la réalisation du Soi, l’unique vérité qui relit toutes les espèces en ce monde. Nous ne pouvons séparer les différents types de yoga :

le jñāna yoga, dont le but est d'atteindre la connaissance transcendante

le bhakti yoga, qui est la voie de la dévotion dans un dessein d'adoration ou d’Amour

le karma yoga, qui est la voie du service et de l'action désintéressée

Ces trois yogas constituent la trimàrga, ou voie vers l'éveil.

Le rāja yoga, dit le yoga royal nommé aussi Ashtanga yoga, est une voie de yoga s'inspirant des Yoga-sutras codifiés par Patañjali.
Lorsque le terme Ashtanga est associé au mot yoga, celui-ci désigne le yoga en huit membres (angas) :

1. Yama correspond aux règles de vie dans la relation aux autres

2. Nyama correspond aux règles de vie dans la relation avec soimême

3. Asanas signifie postures elles aident à purifier, vivifier, magnétiser, dynamiser le corps, à fortifier les articulations pour une meilleure solidité, égaliser le squelette. Les postures debout renforcent l'agilité et l'endurance.
En guidant toujours le corps, de haut en bas, la structure physique et la chaîne musculaire sont perpétuellement en changement, rendant le corps plus athlétique.
Certaines postures aident à prendre conscience de l’énergie abondante, subtile et puissante et nous plongent ainsi dans une concentration instantanée, et nécessaire, pour nous permettre cet équilibre.
C’est par la justesse de nos alignements, atteinte avec patience et persévérance, que l’on trouve la sensation d’immobilité dans le corps.

4. Pranayama est le contrôle de la respiration, le souffle vital, la longueur du temps dans un cycle de respiration, la restriction de souffle, l’expansion ou l’étirement de la respiration. Bien pratiquer le pranayama aide à purifier les canaux essentiels à la vie sur terre et à éliminer le stress.

5. Pratyahara est le contrôle des sens, qui vise à la stabilité. Il agit en dirigeant la concentration sur le rythme respiratoire. Le résultat est un esprit apaisé et maîtrisé, il fait progresser vers la concentration jusqu’à bloquer le contrôle des sens.

6. Dharana est la concentration. Toute notre attention est focalisée sur un seul objet.
Le regard, dans une douceur pénétrante et subtile, est comme aimanté par l’énergie.

7. Dhyana nous mène à la contemplation, dans un état de méditation profonde où plus aucune pensée n’existe.

8. Samadhi (contemplation), ou l’état nirvanique, est l’ultime étape du système du yoga à huit membres : l’aboutissement suprême, le fruit de l’arbre.
Pour l’atteindre, on franchit les plus hautes branches jusqu’à contempler l'ensemble.
C’est le fruit qui donne les graines pour les prochaines générations d’arbres. C’est une étape inséparable de la première. Seuls la patience, l’altruisme, la compassion, l’humilité nous y conduisent. Et faire que nos actes nous mettent sur ce chemin (sans qu'il devienne une voie abrupte et parfois dangereuse pour des personnes qui brûleraient les étapes) et vers cet état suprême.

Le but du yoga est la quête d'une harmonie, d'une unité du corps et de l'esprit, qui nous guide vers l'état de Sattva (Lumière, Clarté…), c'est-à-dire la prévention ou l'action de faire cesser les modifications du mental (manas), sources du karma.
Les postures (il ne s'agit en rien de stretching) aident à examiner les faiblesses du mental, à prendre le temps de comprendre comment on peut agir pour les faire disparaître.
C’est par la justesse des alignements, atteinte avec patience et persévérance, que l’on trouve la sensation d’immobilité dans le corps, afin de retrouver une colonne vertébrale solide et de supprimer toutes les douleurs dorsales et corporelles, en général.
Grâce à une pratique régulière, toute la partie haute du coeur s’ouvre vers la partie supérieure du corps liée aux sens subtils. Ce qui aide à ouvrir l’esprit, à voir plus clair.
A ce moment là, la confiance peut naître dans ce nouvel état.
Cette confiance en soi donne la possibilité d’aller plus loin, d’activer son coeur au rythme choisi, de prendre le temps, de comprendre cette réalité du présent – quand la connexion entre le Soi et la matière est harmonie, détente et plaisir.
Le corps offre toujours de nouvelles perspectives. Et avec une meilleure écoute physique, il devient ce qu’il est : souplesse et agilité. Il est le meilleur instrument pour développer la conscience, le plus bel édifice sacré.
C’est pourquoi cette discipline doit être régulière. Pour ne pas perdre cette confiance, pour qu’elle nous permette d'avoir une vision juste de nos sens et de nos corps, si négligés dans la vie de tous les jours.
La pratique des asanas permet de lier l’utile à la matière et le sens profond et infini de l’acte. C’est pourquoi le temps ne manque jamais à être patient, à se découvrir, avec l’effort et la volonté sans être dans la compétition.
Durant les asanas, soit tout au long de la séquence des postures, l’énergie pranique (énergie vitale) circule. Du début à la fin, le flux de la respiration, ininterrompu, active l’Agni (le feu intérieur, nourrissant l’Esprit en nous).

Le yoga, c’est aussi arrêter de nourrir l’ego qui souvent empêche de nous développer vers une conscience juste vers le Soi.
Cette harmonie s'inscrit dans l'instant présent et est potentiellement accessible à tout être humain.
« Au cœur du yoga, il y a un message important : tout être humain est naturellement équilibré et entier car le Soi ne peut être ni détruit ni endommagé. C'est là notre nature inhérente, et le yoga est la voie vers une plus grande conscience de cette entité intérieure » : le Soi. Lorsque nous suivons systématiquement la voie du yoga, cela prend dans notre vie une importance profonde.
Intérieurement, il nous permet d'agir conformément à nos besoins, à nos intentions et aux valeurs qui nous sont les plus chères. Extérieurement, il nous apprend à renforcer notre corps, à détendre et à équilibrer notre système nerveux et à trouver la paix et la concentration sur un objet. En fin de compte, on dit que le yoga mène à la réalisation directe de notre nature véritable.

Le yoga est une philosophie non excluante. Toutes les convictions, religieuses ou humanistes, peuvent y trouver leur compte. Pour autant, le yoga n'est pas une religion. Le yoga proposant l'union, les choix religieux ou autres sont respectés. L'essentiel étant la cessation des perturbations du mental, cela induit : le respect d'autrui, la paix et la nonviolence (Ahimsà), c’est pour cela que la première étape du yoga est d’apprendre à changer nos habitudes alimentaires pour aller vers un régime végétarien, végétalien ou végan. afin de nourrir le corps de Paix.

Le Hatha yoga, traditionnellement, n'est pas une forme de gymnastique douce mais une voie spirituelle à part entière. Il comprend différentes pratiques ou d’exercices physiques plus dynamiques, comme l’Ashtanga Vinyasa, parfois plus adaptés aux personnes très sportives. Mais l’intérêt du Hatha yoga est de mettre le corps en action afin de reliés les canaux énergétiques appelés
« Nadis ». Nous en aurions 72 000, dont les 7 chakras que l'on trouve le long de la colonne vertébrale. C'est ainsi que pratiquer le Hatha yoga mène à l’éveil de la Kundalini, qui est l'énergie primordiale présente en chaque être humain et évoluant en Sushumnā, son canal principal situé le long de la colonne vertébrale, dont la base est vers le coccyx jusqu'au sommet de la tête. Cette technique permet la conjonction des courants ascendants et descendants du corps circulant au travers des principaux canaux énergétiques (canal gauche : idā, canal droit : pingàlà).
C’est une des formes de Kriya, qui se réfère à l'action, au processus ou au mouvement, en particulier au déploiement interne du Prana et de la concentration. La purification et la transformation issues des yogas techniques préparent ainsi à la méditation profonde.

Le Hatha yoga, le Mantra yoga et le Tantra yoga sont trois formes répandues de Kriyā yoga. Le Mantra est un objet ou un support de méditation.

Dans la nuit du matin, mon coeur en un, tourne la Terre vers le jour. Mon tout s’illumine. Mon pas conscient de bouger moins, me renvoie immobile à mon être passant loin, dans la ligne invisible, infinie à retrouver mon coeur.