Contactez-moi

L’Element des arts
42 avenue Parmentier
75011 PARIS

06 63 70 55 49

Formulaire de contact

Les 7 Dhatus ou Tissus du corps

Le corps humain est composé de 7 différentes couches de Tissus Dhatus de la racine "Dha" qui signifie 'soutenir" ils sont les emplacements de la maladie appelé dushya ou ce qui peut-être abîmé. Ils sont produits à partir de la masse de nourriture digérée, dormant un cercle concentrique allant du grossier au plus subtil. Leurs déchets sont éliminés par les selles et l'urine.



Rasa
qui est le plasma et lymphe, la peau en générale.
Rakta le sang,spécifiquement l'hémoglobine
Mamsa les muscles
Meda la graisse ou tissus adipeux
Asthi les os
Majja la moelle et tissus nerveux,
Shukra les tissus  reproducteurs masculins et féminins donnant la vie, .

Emplacement des Doshas dans le corps et dans les Tissus.


Vata : Côlon, cuisses, hanches, oreilles, os et organes du toucher. Emplacement principal :
le côlon. Mais aussi dans les porosités d’Asthi (les os) qui contiennent Vata.

Pitta : Intestin grêle, estomac, sueur, glandes sébacées, sang, lymphes et organes de la vue.
Emplacement principal : l’intestin grêle. Pitta crée Rakta (le sang).

Kapha : Poitrine, gorge, tête, pancréas, côtes, estomac, lymphe, graisse, nez et tête.
Emplacement principal : l’estomac. Kapha est responsable de tous les tissus en général,
en particulier cinq d’entre eux (substance du bas du corps) : Rasa (le plasma et la lymphe),
Mamsa (les muscles),  Meda (la graisse), Majja (la moelle et les nerfs), et Shukra (les tissus reproducteurs).


     

Dans ces endroits, les Doshas (en déséquilibre) s’accumulent et produisent le processus de la maladie
(l’accumulation des toxines, l’aggravation, le débordement, la délocalisation, la manifestation et la diversification).
L’accumulation et l’aggravation sont l’augmentation des toxines dans leurs emplacements respectifs.  
Le débordement,  la délocalisation, la manifestation et la diversification indiquent leurs développements
dans diverses parties du corps pouvant mener à des maladies très graves, jusqu’à la mort.

Les Upadhatus et les Malas

Il existe aussi des tissus secondaires Upadhatu et les déchets des Tissus Mala.

Les Upadhatus du plasma (Rasa) :
menstruation, lactation et la couche supérieure de la peau.
Malas excès de Kapha (flegme) et mucus.                                                                                                
Les Upadhatus du sang (Rakta) : vaisseaux et tendons. Mala : Pitta en excès (bile).
Les Upadhatus des muscles (Mamsa): ligament, peau. Mala : cérumen.                                                             
L’Upadhatu de la graisse est l’Omentum, (organe attaché à l'estomac) et qui stocke les graisses
issues de notre alimentation et peut se transformer en grosse masse graisseuse. Mala transpiration.               L’Upadhatu des os (Asthi): dents. Malas : ongles et cheveux.                                                
L’Upadhatu de la moelle et des nerfs est la sclérotique, membrane blanche et opaque, qui forme
le blanc de l’œil. De 1 à 2 mm d’épaisseur, elle permet de contenir la pression interne de l'œil et
de le  protéger contre les agressions mécaniques. Malas : larmes et sécrétions lacrymales.                                   L’Upadhatu des tissus reproducteurs, ou de la fertilité Shukra, est Ojas.Ojas qui est la réserve d’énergie
principale du corps souvent considéré comme le 8ème tissu.
Shukra est le produit final de nutrition
et de digestion, et l’essence de la nourriture, Kapha et le fluide de reproduction du corps.
Mala : Smegma (déchet secrété par les organes génitaux).
Chaque tissu nourrit l’autre jusqu’à Shukra dhatu qui donne la vie par les tissus reproducteurs.






Formation des tissus

Rasa se forme en buvant suffisamment d’eau ou des liquides comme des jus de fruits,
plus particulièrement de saveur aigre, du citron ou de la lime, avec un peu de sel.
Ou des produits laitiers (si traire un animal ne le tue pas, il faut savoir que
l’industrie laitière entraîne souffrance, séparation dès la naissance puis mort
des petits de la vache ou des brebis très rapidement). Nous sommes toujours responsables de
ce que nous mangeons, il est parfois préférable de boire des laits végétaux.
La prise de vitamines et de minéraux adéquates est également importante.                                             

Rakta se forme avec de la nourriture contenant du fer, comme la mélasse ou du raisin noir;
les légumes qui possèdent de la vitamine A, comme les carottes ou les betteraves.
Mamsa se forme avec les céréales, comme le blé et l’avoine par exemple, les haricots,
les noix ou graines contenant des protéines.    
Meda se forme avec des graisses végétales, comme l’huile de sésame par exemple, du ghee ou
des produits laitiers.      
Asthi se forme avec des suppléments minéraux comme le calcium, le fer, le zinc que
l’on peut trouver dans certaines céréales ou légumes.    
Majja
se forme avec des graisses et des noix contenant de l’huile, plus particulièrement
les amandes, du beurre ou du ghee.     
Shukkra se forme avec les laits, les sucres non raffinés et le ghee, les graines et
des noix comme des amandes, graines de sésame, graines de lotus ou les œufs.

En mangeant des tissus comme la chair animale, on construit des tissus humains plus rapidement
mais ceux-ci ont tendance à s’obstruer, trop se développer et finissent par former une variété
inférieure de tissus qui se mélange à des toxines. Ils sont de qualité tamasique pouvant
créer des troubles du comportement, de la violence, de l’ignorance, de l’insécurité,
de graves maladies dans le corps. En mangeant des tissus animaliers, ce sont des humeurs
qui pénètrent dans les tissus humains, pouvant créer divers maux, comme par exemple le stress,
l’envie, la colère, la jalousie, etc.